22 oct. 2012

Défi Bleu 2012 : Les plaisanciers du Québec s'engagent en posant plus de 2300 gestes pour réduire

Communiqué
Pour diffusion immédiate

Défi Bleu 2012 : Les plaisanciers du Québec s'engagent en posant plus de 2300 gestes pour réduire les gaz à effet de serre!

Montréal, le 22 octobre 2012 – Du 15 juin au 21 septembre 2012, l'équipe du Défi Bleu s'est promenée dans la grande région montréalaise afin de sensibiliser les plaisanciers à l'impact des changements climatiques sur leurs activités nautiques. Des visites hebdomadaires dans une dizaine de marinas participantes, la distribution des outils dans les écluses de Parcs Canada et l'implication de bénévoles a permis de sensibiliser près de 3000 plaisanciers de la province. Les plaisanciers se sont engagés à poser au moins un geste parmi les 14 proposés, réduisant ainsi 130 tonnes de GES.

Les participants du Défi Bleu 2012 se sont engagés à faire en moyenne sept gestes chacun, parmi ceux proposés, lors de chacune de leur sortie en bateau, pour un grand total de 2300 gestes. Parmi les sept gestes des participants, certains sont déjà intégrés dans leur routine nautique et d’autres sont complètement nouveau pour eux. Les deux gestes les plus populaires parmi les participants sont d’utiliser des sources d’énergie alternatives à bord (panneau solaire, éoliennes, etc.) et d’alléger le poids de son bateau, ce qui indique une ouverture d’esprit et un grand intérêt face à la réduction des GES.

L’implication du milieu de la plaisance
La campagne 2012 du Défi Bleu a permis aux marinas de s’impliquer davantage dans la sensibilisation auprès des plaisanciers en intégrant cinq semaines à thématique environnementale tout au long de la saison, dont « je récupère » et « je débranche », les invitant ainsi à en faire plus pour l’environnement en plus de leur engagement au Défi Bleu.

Autre nouveauté cette année, l’Association Maritime du Québec a introduit la participation au Défi Bleu dans l’évaluation des marinas au programme Éco-marinas. Plus précisément, les marinas participant au Défi Bleu peuvent donc dorénavant obtenir des points supplémentaires pour leur évaluation afin de devenir Éco-marina, ainsi que pour ajouter ou garder des points supplémentaires à leur classement.

L’avenir de la campagne
Sylvie Bibeau, directrice générale du Comité ZIP Jacques-Cartier, souhaite que le Défi Bleu s’étende à la grandeur du Saint-Laurent pour la prochaine édition en partenariat avec d’autres comités ZIP « Avec cette deuxième édition, nous avons pu bien ancrer le Défi Bleu dans la région montréalaise, nos résultats ont été très satisfaisants et nous constatons que le projet est assez fort pour s’étendre à la grandeur du Québec en 2013 ».

Le Défi Bleu est rendu possible grâce au soutien du Fonds d'action québécois pour le développement durable et de son partenaire financier le gouvernement du Québec via son programme Action-Climat. Il compte également sur le partenariat de l'Association maritime du Québec, de l'Administration portuaire de Montréal et du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du Territoire.

Le Comité ZIP Jacques-Cartier
Le Comité ZIP Jacques-Cartier fait partie d'un réseau de 13 comités regroupés par Stratégies Saint-Laurent et agissant tout le long du Saint-Laurent, depuis la frontière ontarienne jusqu'au golfe du Saint-Laurent, incluant le Saguenay, la Baie-des-Chaleurs et les Îles-de-la-Madeleine. Il a pour mission de promouvoir et de soutenir les actions visant la protection, la conservation, la réhabilitation des milieux perturbés et l'accessibilité aux rives dans une vision de développement durable du Saint-Laurent.

 

Sources
Elise Mercure, Chargée de projet Défi Bleu

Renseignements et entrevues
Sylvie Bibeau, Directrice du Comité ZIP Jacques-Cartier