Vous serez redirigé vers le site de l'Alliance de l'industrie nautique du Québec qui propulse Nautisme Québec.

Annuler Aller au site

Comment choisir son VFI

22 juillet 2020 | Classé sous : gilet de sauvetage, Sécurité nautique, VFI, VFI gonflable

Comment choisir son VFI

Ce qu’il faut savoir!

Sur les plans d’eau québécois, les vêtements de flottaison individuels (VFI) doivent être homologués au Canada, pour vous en assurer, recherchez sur l’étiquette l’approbation de l’une des instances gouvernementales suivantes :

  • Transports Canada
  • Garde côtière canadienne
  • Pêches et Océans Canada 

Une nouvelle norme nord-américaine fait son entrée progressivement sur le marché. Celle-ci permet d’uniformiser les standards et l’étiquetage entre le Canada et les États-Unis. Elle simplifie ainsi le respect des règlements pour ceux qui naviguent dans les deux pays. Certains modèles de VFI commencent à recevoir leurs homologations et arborent la nouvelle étiquette qui indique que le VFI est approuvé par la United States Coast Guard et Transports Canada.

LE modèle qu’il vous faut

Votre utilisation principale

Pour le trouver, il faut d’abord déterminer la principale utilisation de votre VFI et la fréquence. Ceci permettra de bien cibler le modèle et vous aidera à déterminer le budget.

Si vous sortez sur l’eau 2 fois par année, vous vous tournerez peut-être vers un modèle universel. En contrepartie, si tous vos week-ends sont dédiés à votre passion du nautisme, vous souhaiterez avoir un VFI qui vous colle à la peau.

Que vous pratiquiez le motonautisme ou la voile, que vous soyez adeptes de wakeboard ou de balade en motomarine, ou que vous préférerez les sports de pagaie tels le kayak et le SUP; chaque activité ou sport nautique possède son VFI spécialisé.

En mousse, néoprène ou gonflable

En mousse ou en néoprène

Selon qu’il soit principalement dédié aux sports de pagaie, aux sports nautiques, ou encore à la pêche, les principales différences se situeront au niveau de la répartition des mousses servant à la flottaison, des mécanismes de fermeture, de la présence de poche et du design. Toutes ces spécificités proposeront une liberté de mouvement différente selon l’activité principale que vous en faites. La gamme de prix est très vaste offrant des options très abordables.

Gonflable

Les VFI gonflables sont une option très intéressante, car ils sont peu encombrants permettant de les porter facilement en tout temps. Ils peuvent être manuels ou automatiques. Ils sont souvent privilégiés par les gens qui pratiquent la voile. car ils offrent une grande liberté de mouvement et l’option avec harnais.  À bord des bateaux pontés, embarcation ou trop souvent les passagers mettent de côté leur VFI, porter le VFI gonflable est un incontournable. Le délai de gonflage est relativement court, mais il pourrait tout de même occasionner un stress supplémentaire pour un mauvais nageur. Sachez aussi qu’il est interdit pour les personnes de moins de 16 ans ou qui pèsent moins de 36,3 kg (80 lb), sur les motomarines et pour les activités de kayak en eau vive.

Choisir la bonne taille

Maintenant que vous avez déterminé le modèle qu’il vous faut, il ne manque qu’à choisir la bonne taille. Pour les enfants, le poids est un facteur déterminant tandis que chez les adultes c’est le tour de taille qui permettra de déterminer la bonne grandeur. Consultez l’étiquette pour obtenir tous les détails.

Par la suite, faites-en l’essai. Enfilez-le, fermez la fermeture à glissière et bouclez toutes les attaches. Assurez-vous qu’il ne remonte pas et qu’il n’entrave pas les mouvements ou la respiration. Si vous pouvez le faire passer par-dessus les oreilles c’est qu’il est trop grand.

Il est à noter qu’il n’existe pas de gilet de sauvetage ou de VFI homologué pour les enfants de moins de 9 kg (20 lb).

Où se procurer un VFI

Il se trouve dans les grandes surfaces et les boutiques spécialisées ou encore en ligne. Acheter en magasin permet d’essayer afin de vérifier la grandeur et le confort, un atout à ne pas négliger. Si vous optez pour l’achat en ligne, assurez-vous qu’il soit homologué au Canada et qu’il puisse être retourné si la grandeur n’est pas adéquate.

Parce qu’on ne planifie pas de tomber,
Portez votre VFI

Lien utiles

 

À lire aussi ...

Des réponses à vos questions

Des réponses à vos questions

3 avril 2020 Conseils à la navigation Nautisme Québec travaille en étroite collaboration avec le Bureau de la sécurité nautique de Transports Canada (BSN-TC). Le BSN-TC est responsable de la surveillance de la réglementation, des normes et des politiques [...]
Cours avancé Météo marine, navigation électronique et communications au large

Cours avancé Météo marine, navigation électronique et communications au large

27 septembre 2019 Formation Les Services Maritimes Latitude sont heureux d’offrir aux plaisanciers le cours avancé de Météo marine, navigation électronique et communications au large qui sera donné par Benoit Villeneuve à la Maison du Nautisme à compter [...]
Tous les articles

Inscrivez-vous dès maintenant à notre infolettre!

Réalisé avec par Sudo + Weblove