Vous serez redirigé vers le site de l'Alliance de l'industrie nautique du Québec qui propulse Nautisme Québec.

Annuler Aller au site

Cinq choses à savoir pour la navigation dans les écluses

13 juin 2021 | Classé sous : Écluse, parcs canada, Sécurité nautique, Voie maritime

Cinq choses à savoir pour la navigation dans les écluses

Voici quelques précieux conseils afin de traverser les écluses des canaux historiques de Parcs Canada de la Voie maritime du Saint-Laurent.

1- Les écluses sont des zones réglementées

La navigation dans les écluses obéit à des règles précises.
Le respect de ces règles assure la sécurité nautique des usagers.
Les éclusiers sont les maîtres de la manœuvre; soyez attentif à leurs instructions et communiquez avec eux avec courtoisie.

  • La navigation dans les écluses est interdite aux personnes seules à bord d’un bateau. Il faut employer au moins une personne par amarre à l’étrave et au tableau arrière du bateau.
  • La vitesse est limitée à 5,5 nœuds dans les canaux historiques de Parcs Canada. Dans la Voie maritime du Saint-Laurent, les limites de vitesse varient de 6 à 14 nœuds selon les secteurs.
  • Dans les canaux historiques, annoncez votre passage à l’avance par radio aux éclusiers.
  • Le port d’un gilet de sauvetage ou d’un VFI est obligatoire pour tous les membres d’équipage dans les écluses de la Voie maritime du Saint-Laurent, recommandé dans celles de Parcs Canada.
  • Les éclusiers vous indiquent votre poste d’amarrage; obéissez à leurs instructions, ils sont responsables de la bonne marche des opérations et de la sécurité.
  • Le transit dans les écluses est toujours soumis à une tarification.
  • La baignade, la pêche, le ski nautique et la navigation à voile ne sont pas permises dans les canaux de navigation.
  • Une fois le bateau amarré, on coupe le moteur, on n’allume aucun appareil exposant une flamme nue et on s’abstient de fumer.

2- Toutes les écluses ne sont pas identiques

Il existe des différences importantes de taille et de fonctionnement entre les différentes écluses et il est judicieux de s’informer de leurs caractéristiques avant d’entreprendre une navigation.

  • Les écluses opérées par Parcs Canada sont situées à l’intérieur d’anciens canaux de navigation commerciale construits au XIXe siècle. Leur vocation est aujourd’hui entièrement touristique et nautique. Leur longueur varie généralement d’une trentaine à une cinquantaine de mètres. Le transit y est plus commode et plus agréable que dans la Voie maritime.
  • Dans les canaux historiques, le tirant d’eau et le tirant d’air peuvent limiter le passage de certains bateaux, notamment des voiliers.
  • Les durées de transit varient de 30 minutes à 5 h dans les canaux de Parcs Canada
  • Les écluses de la Voie maritime du Saint-Laurent sont principalement au service des navires de commerce qui bénéficient de la priorité de passage. Les bateaux de plaisance doivent s’attendre à des délais de transit plus long.

3- La manœuvre dans les écluses

Canaux et écluses constituent des zones de navigation restreinte où la sécurité nautique commande un comportement et des approches prudentes.

  • À l’approche de l’écluse réduisez votre vitesse de manière à restreindre votre sillage au minimum.
  • Repérez le quai d’attente à l’entrée de l’écluse où vous devrez vous amarrer si l’écluse est occupée.
  • Veillez à ne pas nuire à la navigation des bateaux sortants en conservant une distance de sécurité face aux portes de l’écluse.
  • Surveillez les feux de signalisation qui indiquent le statut de l’écluse.
    • Les feux rouge commandent de ne pas progresser vers l’écluse.
    • Les feux clignotants indiquent que l’on peut débuter la manœuvre d’accès.
    • Les feux vert signifient que l’écluse est prête à vous recevoir.
  • Les méthodes d’amarrage ne sont pas uniformes dans toutes les écluses. On s’amarre parfois sur un quai flottant, d’autre fois directement sur les murs de l’écluse ou encore sur des bittes flottantes qui coulissent dans les murs de la chambre d’écluse.
  • Les équipages peuvent tourner les amarres au taquet, mais il faut néanmoins conserver les amarres en main pendant l’éclusage.
  • Les éclusiers peuvent décider d’amarrer les bateaux à couple (parallèlement les uns des autres). Les éclusiers décident toujours de l’ordre d’amarrage des bateaux.
  • Document Éclusage et navigation de Parcs Canada

4- Équipements et communication avec les éclusiers

  • L’équipement de navigation pour amarrer un bateau dans une écluse se résume à :
    • Une gaffe pour s’éloigner du quai ou des murs de l’écluse
    • Au moins une paire d’amarres égale chacune à la longueur du bateau
    • Des gilets de sauvetage ou VFI pour tout l’équipage
    • Des défenses en taille et nombre suffisant pour protéger le bateau
    • Un radiotéléphone VHF
  • Les communications avec les éclusiers de Parcs Canada se font par radio VHF sur la voie 68. On suggère de demeurer à l’écoute sur la Voie 68 tout au long de son transit dans les canaux de Parcs Canada. On peut aussi communiquer par téléphone avec les éclusiers de Parcs Canada
  • La Voie maritime du Saint-Laurent demande aux plaisanciers de s’abstenir de communiquer avec les éclusiers par radio VHF sur ses fréquences radio, sauf en cas d’urgence en utilisant la voie 16.

5- Les particularités du transit dans la Voie maritime du Saint-Laurent

La Voie maritime du Saint-Laurent est une artère de navigation très fréquentée par les navires de commerce.
Le navigation de Montréal vers le lac Ontario oblige le passage de sept écluses : quatre au Canada et deux aux États-Unis.
Les écluses sont de grands ouvrages de 233 m de long par 24 m de large.

  • La sécurité nautique constitue une priorité sur cette voie de navigation restreinte. Les bateaux de plaisance doivent demeurer en tout temps à bonne distance des navires de commerce qui disposent de très peu de marge de manœuvre pour modifier leur trajectoire.
  • Les embarcations de moins de 6 m ou pesant moins de 900 kg sont interdites dans la Voie maritime.
  • Dans les écluses canadiennes, il est recommandé de réserver son passage à l’avance :
    • en composant le 450-672-8139 – ou en ligne
    • Les plaisanciers doivent se présenter une heure à l’avance du moment prévu pour l’éclusage et attendre les instructions.
  • À l’approche des écluses, le quai d’attente réservé aux bateaux de plaisance comporte :
    • un téléphone pour communiquer avec le maître éclusier pour connaître les horaires d’éclusage de la journée: 450- 672 4115, poste 2235
    • un tableau d’affichage électronique indiquant les modalités et les délais d’éclusage
  • Dans les écluses, on s’amarre toujours à tribord en montant et à bâbord en descendant.
  • Dans les écluses canadiennes, le personnel fournit les amarres alors que l’on utilise ses propres amarres dans les écluses américaines.
  • Tarification canadienne
    • 25 $ par écluse
    • Argent comptant refusé
    • Achat du billet sur un distributeur installé sur le quai d’attente. Le distributeur n’accepte que les cartes de crédit.
    • On peut aussi payer son passage en ligne au moment de la réservation ou encore utiliser l’appli mobile Sécunik
  • Tarification aux États-Unis
    • 30 $ CAN ou US par écluse
    • Argent comptant accepté, mais on ne rend pas la monnaie. – paiement en ligne : https://www.pay.gov/public/form/start/26692134/
  • Guide des embarcations de plaisance de la Voie maritime

Les horaires

  • Calendrier des éclusages pour les plaisanciers 2021 dans la Voie maritime :
    • Horaire du vendredi 21 mai juin au lundi 11 octobre
    • Horaire du vendredi 15 octobre au dimanche 17 octobre

Un calendrier en ligne indique les deux périodes quotidiennes d’éclusage pour les plaisanciers. 

  • Calendrier des éclusages dans les canaux historiques de Parcs Canada
    Les horaires différent quelque peu entre les différents canaux.
    La saison comprend quatre périodes d’opération avec des horaires spécifiques.
    L’horaire communiqué ici est celui de Saint-Ours :

    • 21 mai au 17 juin : 9 h à 16 h et 9 h à 17 h la fin de semaine
    • 18 juin au 8 août : 9 h à 18h 30 tous les jours
    • 9 août au 6 septembre : 9 h à 17 h et 9 h à 18 h 30 la fin de semaine
    • 7 septembre au 11 octobre : 9 h à 17 h et 9 h à 17 h la fin de semaine

 

À lire aussi ...

L’estuaire du Saint-Laurent, un plan d’eau à apprivoiser une marée à la fois.

L’estuaire du Saint-Laurent, un plan d’eau à apprivoiser une marée à la fois.

7 janvier 2020 Salon du bateau de Montréal par Gaël Simon, Stratégie Nautique et conférencier au Salon du bateau de Montréal 2020 Le Québec a été découvert grâce à ce qui est devenu sa principale artère commerciale et à ce qui rassemble sa population depuis ses débuts [...]
Ouverture des écluses pour la saison 2020

Ouverture des écluses pour la saison 2020

2 juin 2020 Avis pour les plaisanciers Vous trouverez ci-dessous tous les détails connus à ce jour. Si vous avez des questions, nous vous invitons à communiquer avec les autorités responsables de l’opération de l’écluse. Nautisme Québec souhaite que les délais occasionnés [...]
Tous les articles

Inscrivez-vous dès maintenant à notre infolettre!